A la uneParcours

Cynthia ou le luxe africain à l’export

Une vie au service du rayonnement de la beauté africaine à l’échelle mondiale, tel pourrait être l’intitulé du film de la vie et l’œuvre de Cynthia Butare. Un parcours, une vie, une histoire…au service exclusif de la promotion africaine à l’international.

Par la rédaction

Tel un scénario, toutes ses expériences professionnelles avaient, d’une manière ou d’une autre, un rapport avec la promotion de l’Afrique, du Rwanda en particulier. 

En effet, le dévouement de Cynthia au secteur du luxe est enraciné dans sa profonde appréciation du patrimoine et du potentiel abondants de l’Afrique. Elle embrasse un changement de paradigmes dans les perceptions mondiales, mettant en avant le luxe africain comme un mélange d’élégance et de savoir-faire inné.

Née et élevée à Genève, en Suisse, de parents rwandais, Cynthia a poursuivi ses études au Royaume-Uni, où elle a obtenu son baccalauréat en communication et sa maîtrise en réalisation documentaire avant de s’installer au Rwanda en 2014. Elle travaille, de 2019 à 2023, comme agente publique, fonctionnaire au Conseil de développement du Rwanda. Au cours de son mandat, elle a contribué à la campagne Visit Rwanda, qui visait à favoriser le développement d’un secteur du tourisme de luxe. Aujourd’hui, la destination Rwanda est devenue mondiale. Du PSG à Arsenal en passant par d’autres clubs, le concept ne passe plus inaperçu.

De Visit Rwanda à Vaneles Diamonds

Avec des résultats probants dans le programme de promotion touristique Visit Rwanda, elle vire vers Vanleles Diamonds, la première marque de joaillerie fine au monde fondée par une femme avec un héritage africain profondément enraciné, marque conçue à partir d’une vision profonde et du désir de partager la beauté et la splendeur des pierres précieuses d’Afrique, habilement traduites en de magnifiques bijoux raffinés.

Elle y occupe le poste de responsable de la communication et du storytelling. Grâce à un engagement inébranlable en faveur d’un approvisionnement éthique en pierres précieuses et en métaux précieux et à une croyance sans précédent dans une exploitation minière responsable, Vanleless ouvre la voie à une nouvelle ère de luxe conscient et engagé.

Une approche venue sans doute à son heure. En effet, dans un paysage mondial du luxe où l’Afrique fournit environ 75 % des pierres précieuses, mais manque de représentation dans les marques de joaillerie de premier plan, il fallait une plateforme par et pour l’Afrique.

« C’est une opportunité », pense Cynthia. Le défi est clair: Positionner les marques de luxe africaines comme Vanleslev à l’avant-garde, en résonance avec les tendances mondiales tout en faisant écho à la riche tapisserie culturelle de l’Afrique. Il s’agit, en d’autres termes, de créer un cadre où les marques de luxe africaines, soutenues par l’authenticité et le savoir-faire, trouveront un écho auprès du public international, remodelant les perceptions mondiales et établissant de nouvelles normes sur le marché du luxe.

Une renommée internationale 

Reconnaissant le soutien de Vanleles de la part de personnalités emblématiques comme Rihanna, SAR Catherine (Princesse du Pays de Galles) et Sa Majesté la Reine Rania de Jordanie, Cynthia a relevé avec enthousiasme le défi d’élever encore plus la marque. Collaborant intimement avec la fondatrice Vania Leles, elle allie sa passion pour l’art à son rôle, créant ainsi, avec tact et subtilité, le récit et la philosophie distinctifs de la marque.

Parlant de sa propre personne, Cynthia Butare précise d’emblée que l’expression créative n’est pas seulement des affichages.

« Mon voyage unique m’a immergé dans le monde des artistes avec sensibilité »

C’est le battement de cœur et l’évolution de notre culture. « Mon voyage unique m’a immergé dans le monde des artistes avec sensibilité. Fier d’être un photographe documentaire capturant des moments authentiques, j’ai également parcouru les couloirs administratifs en tant que fonctionnaire», a-t-elle indiqué.

Toujours à l’affût de nouveaux défis, Cynthia a plongé dans des projets personnels dans les secteurs culturels et créatifs du Rwanda. « Mon vif intérêt pour l’art et la créativité me conduit à une variété de projets audacieux. En décembre 2022, j’ai participé à “What Do You See”, une exposition collective à MINUBUMWE, présentant ma série “Moulding Hands”. Cette exposition a marqué le premier fonds d’art contemporain du Rwanda et a célébré la contribution des artisans », a-t-elle poursuivi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page